Audioprothésiste pédiatrique

Notre accueil

La surdité peut aussi concerner les jeunes et il est nécessaire de posséder une formation spécifique comme une solide expérience, pour aborder avec sérénité les enjeux essentiels de la réhabilitation de l’audition d’un enfant. Lorsque l’on sait que l’acquisition du langage, la communication, la socialisation,  les possibilités et le succès de la scolarisation dépendent beaucoup des performances auditives, on comprend que ce domaine de l’appareillage auditif demande une attention très particulière.

En Suisse, l’OFAS demande une formation spécifique et délivre une attestation fédérale d’audioprothésiste pédiatrique. Sous couvert des diplômes de Jean Paul Fournier, nos centres de Genève et de La Chaux-de-Fonds sont habilités à recevoir des enfants de 0 à 18 ans.

En France, nous pouvons accueillir les petits dans nos centres de Saint Genis Pouilly et Lons le Saunier.

Nos compétences

Jean-Paul Fournier est actif dans ce domaine depuis 30 ans. Après une formation théorique auprès du professeur LAFON à Besançon, il devient titulaire des diplômes universitaires de déficience auditive de l’enfant, de bioacoustique, de pathologie de la parole et du langage de la faculté de Besançon, d’audioprothèse implantée de la faculté de St Antoine à Paris 6 et d’audiologie pratique de la faculté de Bordeaux. Il a également été formé par des maîtres audioprothésistes spécialisés dans l’audioprothèse pédiatrique, comme Jean-Pierre Dupret, Robert Faggiano et Bernard Azéma. Attaché à des classes de malentendants et à un Centre d’action-médico-social précoce pour le dépistage et le suivi des tous petits,  il a pris en charge l’appareillage de plusieurs centaines d’enfants au cours de sa carrière, des nourrissons de quelques mois aux adolescents rebelles, sans oublier les enfants pluri-handicapés qui présentent parfois également une déficience auditive.

Marie Grosdemouge, en cours de formation, assiste Jean-Paul Fournier pour les appareillages d’enfants réalisés dans notre centre de Genève.

Jean Marie Gandelin, fort de 20 ans d’expérience accueille les enfants à partir de 6 ans dans son centre de Lons le Saunier.

L’appareillage des enfants demande de se former régulièrement pour partager les expériences et acquérir des connaissances nouvelles. Nous faisons partie d’un réseau de professionnels reconnus dans ce domaine, ce qui permet de bénéficier en cas de besoin des avis d’autres spécialistes. C’est la compétence de toute une équipe qui est au service de votre enfant.

Le travail en équipe

On ne peut prétendre appareiller des enfants sans intégrer notre travail au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Les médecins orl et  audio-phonologiste, le pédiatre, les orthophonistes et autres spécialistes de la rééducation comme les enseignants sont régulièrement informés de notre travail. Nous sommes  respectueux de leurs prescriptions et en permanence attentifs à leurs regards et leurs préconisations.

Il va sans dire que le rôle des parents et de la famille est primordial ; nous sommes à leur écoute et nous tentons de répondre, dans la mesure de nos connaissances, à toutes les questions qui se posent.

Nos services

Nous sommes le plus souvent deux professionnels lors de séances pour les plus petits car deux paires d’yeux ne sont pas de trop pour saisir toutes les réactions des nourrissons.

Nous avons une ligne directe qui permet de nous atteindre 7 jours sur 7.

Nous pratiquons le tiers payant pour éviter aux familles de devoir avancer le prix de l’appareillage.

En Suisse, nous sommes capables de délivrer un équipement d’une catégorie de technologie supérieure aux modèles prévus par l’AI sans supplément du tarif conventionné.

La prévention

« Inattentif, étourdi, rêveur, n’entend que ce qui l’intéresse »

Méfiez-vous de ces qualificatifs lorsqu’ils concernent votre enfant. Si une déficience auditive importante est rapidement diagnostiquée, il n’en est pas forcément de même pour des problèmes plus légers. Des séquelles d’otites ou des surdités sélectives légères peuvent priver votre enfant, temporairement ou définitivement, de la perception auditive dont il a besoin pour acquérir une parole et un langage parfait. Des retards dans ces acquisitions ou des difficultés scolaires peuvent avoir comme origine des problèmes auditifs. Il est donc primordial de faire examiner votre enfant par un spécialiste qui aura les moyens, même pour les nourrissons, de pratiquer une audiométrie pour vous rassurer. Par ailleurs, comme vous lui avez appris à se laver les dents tous les jours pour avoir une bonne dentition toute sa vie, il est important de le sensibiliser à la préservation de son ouïe. Des jouets sonores collés à l’oreille, des pétards et des baladeurs écoutés à fond ont déjà provoqué des lésions irréversibles. Mais, est-il possible de faire en sorte que le niveau sonore de la cantine ne soit pas intolérable, et ne constitue pas une source de fatigue qui perturbera son attention pour le reste de la journée ?